Actualités

Soirée du souvenir le 29 Juin
Cambremer, petite ville de demain
CAMBREMER - Site de compostage collectif… ça vous tente ?
NOUVEAU RÉSEAU ASTROBUS

La problématique:

Il est dans les projets de la commune depuis plusieurs mandats de réaliser une liaison entre St Laurent du Mont et Cambremer le long de la D101. C'est également une demande qui est régulièrement remontée à la mairie.

Nous avons, dans cette optique, demandé une étude au département afin de déterminer s'il était aisé de réaliser une voie de "mobilité douce" (vélo, piétons) sur cette portion.

Malheureusement, à moins de très lourds investissements (acquisitions foncières, création d'une voie spécifique et déport de la départementale actuelle l'ensemble aux frais de la commune), une piste cyclable double sens potentiellement partagée par les piétons ne peut pas être envisagée sur cet axe.

Cependant, le département nous propose de tester un nouveau type de voie pour une période d'essai de quelques mois, et une pérénisation si l'essai est concluant. Il s'agit d'un chaussidou, voie partagée cycliste/voiture.

 

 Un chaussidou, c'est quoi ?

Une chaussée à voie centrale banalisée ou chaussidou permet de matérialiser un espace pour les cyclistes, sur des routes trop étroites pour accueillir des aménagements cyclables classiques.

Elle partage la chaussée en 3 voies :

  • - Une voie centrale partagée - pour permettre la circulation à double sens des véhicules motorisés : voitures, camions ou motos.
  • - Deux bandes cyclables latérales pour la circulation des vélos.

 

Comment y circule-t-on ?

Circulation chaussidou

 

Circulation chaussidou deux roues

 

 Est-ce que c'est dangereux ?

Certains automobilistes ou cyclistes peuvent ressentir de l’appréhension en se retrouvant face à une seule voie centrale à double sens. Mais les résultats des expérimentations ne montrent pas une hausse des accidents sur ce type de chaussée.

Les chaussidous incitent à une circulation apaisée : les automobilistes sont plus prudents et contrôlent leur vitesse, ce qui sécurise le parcours des cyclistes.

Des marquages spécifiques indiquant la présence d'une zone de test et d'un changement des règles de circulation seront installés dans les deux sens de circulation. La vitesse sera limitée à 70 km/h hors agglomération. Enfin, des plots signaleront le rétrécissement de la voie de circulation, incitant les automobilistes à ralentir.

Nous vous invitons à consulter la notice technique du département en suivant ce lien

 

Pour combien de temps ?

L'essai devrait débuter mi-juin 2023, et durer entre 12 et 18 mois. S'il est concluant, une signalétique pérenne sera mise en place lors des travaux de réfection de la chaussée prévus par le département à cet horizon.